[AVIS JV] Doom est de Retour en Grace

Il y a des franchises qui ont marqués l’histoire du jeux vidéo et Doom en fait partie. C’est une saga qui a tellement inspiré les FPS qu’on parlait dans le temps de Doom-Like pour parler de ce genre de jeu. Autant vous dire que lorsque j’ai enfin pu mettre la main sur ce nouvel opus, je ne me suis pas fais prier. J’avais comme beaucoup écumé la beta sur console avant de pouvoir tester le jeu complet, et je dois dire que retrouver un vrai mode solo complet avec des tonnes de choses à y faire était une vraie plus-valus sur la version définitive.

Image de prévisualisation YouTube

Doom c’est un peu la base du FPS, si ce n’est même le papa de tous les FPS. C’est un régal que de se retrouver projeter dans cet univers déjanté qui défile à 1000 à l’heure. Comme pour tous les opus, le gore et le sanglant seront de mise, avec une bonne dose d’ésotérisme. L’histoire du mode solo est évidemment un prétexte pour nous permettre de défourailler des monstres qui arriveront par vagues successives, de plus en plus fortes. C’est d’ailleurs l’un de mes petits reproches, le bestiaire est à mon sens trop limité et surtout à la fin du jeu on se tape l’intégralité de monstres à chaque nouvelle pièces. J’aurais aimé que les ennemis soient un peu plus différents avec un poil plus de boss, mais c’est pour pinailler évidemment.

doom-4-1

Techniquement c’est simple à comprendre, à la première personne on déambule dans des couloirs où l’on doit défourailler tout ce qui bouge. Croyez moi, y en a des choses qui bougent dans ce jeu ! Les niveaux sont nombreux et relativement différents, mais le principe restera toujours le même. Vous devrez progresser, retrouver un objet pour aller plus loin et ouvrir un passage pour encore aller plus loin. Tout ça évidemment en décalquant les ennemis qui se trouvent sur le chemin. C’est évidemment le principe dans a peu près tous les FPS existant d’ailleurs. Ce qui fait la différence avec Doom, va ce jouer dans son style et son ambiance. C’est une vraie expérience à vivre entre le gore et le sublime. Vous n’hésiterez pas à pulvériser les adversaires en mille morceaux, ou les découpés à l’aide d’une jolie tronçonneuse par exemple. C’est que de l’amour !

doom-4-2

Vous voulez une bonne nouvelle ? Le jeu est super beau mais malheureusement inégal par moment. En effet si je prend l’exemple du mode multi je le trouve bâclé et bien vide. Graphiquement j’accroche vraiment moins que le solo, peut-être l’effet d’être confiné dans des sortes d’arènes labyrinthique trop peu nombreuses. En revanche dans le mode histoire je trouve que le résultat est vraiment bon et agréable à découvrir si l’on aime ce style. La grosse claque vient également des musiques, du metal comme on l’aime pour accentuer le côté bourrin !

doom-4-3

Donc pour moi le vrai plus de ce jeu réside en effet sur son solo, je ne me suis absolument pas marré sur le multi qui manque de mode de jeu, d’armes différentes et d’arènes. C’est sans parler de l’impossibilité de courir qui me manque cruellement. En effet ça fait des années et des années que l’on s’est habitué dans les FPS en multi à sprinter au besoin pour dynamiser le tout. Pour un jeu qui se veut nerveux, je trouve que c’est vraiment dommage et ça manque. Il faut prendre ce mode de jeu vraiment en supplément à l’histoire principal.

doom-4-4

La bonne nouvelle c’est que vous en aurez pour un petit paquet d’heure pour le terminer. Le jeu est long de base, et pour pimenter le tout il est compliqué. Si vous décidé de le torcher autrement qu’en easy, vous allez y perdre votre sang froid par moment. Ce qui est cool c’est qu’en plus le soft recèle de secrets disséminés dans tous les niveaux. Un vrai plaisir que de partir en quête de tous ces petits trucs à dénicher.

doom-4-5

Pour conclure Doom est belle et bien le fidèle descendant de l’original mis à part son multi légèrement en dessous de ce que j’en attendais. Sensiblement en dessous des standards actuels et moins complet que d’autres soft du genre, le titre s’en sort tout de même très bien grâce à un mode solo des plus complets et surtout des plus réussi. Vous allez pouvoir vous éclater sur la licence de nouveau ou tout simplement pouvoir découvrir cet univers bien spécifique au titre. Doom c’est de l’exubérance, du gore et beaucoup de plaisir. Faite le où vous risqueriez de passer à côté d’un excellent titre à l’univers si particulier. Bon retour parmi nous Doom !

Taggé , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Or

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *