[AVIS JV] Faith est de Retour dans Mirror’s Edge Catalyst

L’été arrive à son terme, enfin … les vacances d’été sont terminées et il nous reste encore quelques jours de beau temps à profiter encore. Je ne vais pas hésiter à kiffer jusqu’au dernier jour de soleil et de chaleur. Je dois bien avouer que j’ai un peu délaissé ce blog par excès de vacances et de bon temps ces dernières semaines. Je compte bien reprendre les choses en main à partir d’aujourd’hui je serai un peu plus présent. J’ai du retard comme je n’en ai jamais eu, je vais donc vous inonder d’article dans tous les sens. Je vais vous raconter grosso modo comment j’ai occupé mes vacances d’été 2016 et vous allez voir j’en ai abattu du bouquin et du jeu ^^ Pour commencer j’attaque avec mon petit avis sur le jeu Mirror’s Edge Catalyst, un jeu que j’attendais tout particulièrement.

Image de prévisualisation YouTube

Le premier Mirror’s Edge m’avait conquis à son époque. J’avais trouvé le jeu novateur et surtout précurseur dans un nouveau genre inexploré, le parkour. C’était la grande mode des Yamakasi et de pouvoir se mettre dans la peau de l’un d’eux avait quelque chose de jouissif. J’avais hâte de reprendre le sport (virtuel) en haut des buildings assis confortablement sur mon canapé. Oui je ne suis pas spécialement acrobate je préfère ne pas le faire ailleurs que sur mon canapé, c’est moins risqué.

mirrors-edge-catalyst-4

Ce second opus qu’on aura attendu un bon bout de temps arrive très certainement un peu sur le tard. En effet je dois bien avouer que je ne me suis pas forcément éclaté avec le titre. Plusieurs choses font peut-être tache au tableau à mon sens. Le côté monde ouvert à tendance à surgonfler la durée de vie, et à écœurer notre plaisir de jeu. En effet en plus de faire du parkour dans toutes les missions, on doit en faire entre chacune d’entres elles et ce’est rapidement l’overdose de manque de sensation. Parce qu’en effet les sensations ne sont plus là, graphiquement c’est pas le top du top. La vitesse n’y est pas, aucune sensation de vertige, ça manque franchement d’envergure malheureusement.

mirrors-edge-catalyst-1

Je suis peut-être un poil trop exigeant mais je ne demandais pas autant de changement dans le jeu pour l’apprécier. J’aurais simplement aimé une suite du premier opus, pas un changement de direction trop dans les classiques du genre d’aujourd’hui. Ce qui justement me plaisait dans Mirror’s Edge c’était qu’il sortait des sentiers battus et à mille lieux du moule. Le fait de ne plus pouvoir prendre les armes des ennemis est frustrant également, un simple réajustement graphique et physique aurait été amplement suffisant pour se marrer avec le titre. A vouloir trop faire du GTA c’est l’assurance de se planter aujourd’hui, surtout que le parkour est plus ou moins présent dans beaucoup d’autres titres avec les mises en places d’exosquelettes.

mirrors-edge-catalyst-3 

Finalement Mirror’s Edge Catalyst reste un jeu sympathique sans grande ambition avec un travail rapidement bâclé. Ils ont fait des choix avec ce titre qui au final se révèle peu judicieux, il y a des prises de risques d’un côté mais beaucoup de lacune de l’autre. Dommage parce que je me faisais une joie de retrouver Faith, et je suis au final bien déçu du résultat qui a bien eu du mal à me faire tenir jusqu’à la fin du titre. Pour ceux qui veulent un jeu à petit budget, sautez dessus lorsqu’il sera à moins de 40 euros, entre deux sorties de gros titres ce sera le compagnon idéal, mais n’en attendez pas trop. Il sera juste là pour faire passer le temps, rien de révolutionnaire au final comme à pu l’être son prédécesseur.

When it comes to loving sport, AFL fans really cheap nfl jerseys are at the top of Fake Oakley Sunglasses the game. So much so that I’d be genuinely reluctant to ask a Hawthorn supporting parent to admit whom they love more http://cheapjerseysupply.com Jarryd Roughead or their Cheap Football Jerseys offspring? Because we all know the answer and it’s only going to end up costing said child hundreds of dollars in therapy when theytearfully wonder « why isn’t MY head rougher? »Players are drawn from all backgrounds, and there was never a plan to become a rehabilitation centre for gang members. « We just did what we did, partly for the love of the sport, partly to get kids off the street and it evolved, » Allen says. That hit home. We were proud that we were able to influence two of those kids. One didn’t work cheap jerseys wholesale out.By contrast, in 2013, Johnson’s films earned $1.3bn, making him the year’s highest grossing actor, a feat he’s on course to repeat in 2015, having already starred in last month’s Furious 7 which has grossed over $1.5bn globally. Yet for all his physical and commercial clout, Johnson’s ascent to Hollywood’s top ranks has gone remarkably unheralded since he made his acting debut in 2001 in The Mummy Returns, following five years on the World Wrestling Entertainment circuit.As a dad an a recently retired softball player, I find wearing a jockstrap / cup supporter over boxer briefs works works great. Having a layer under the cup/supporter helps eliminate rash. I find the supporter keeps the cup in place better than style supporters. Anything outside the cup, like testicles, are at risk. A common problem with young players is to not pull the supporter and everything up, leaving the athletic cup too low when running.No one was convicted, and the wholesale nfl jerseys case went unsolved. There was only one problem: The « John » in question the old woman’s son, one Jack Daniel « John Tessier » McCullough was a model citizen with an airtight alibi: He had been in another town during the abduction, enlisting in the Air Force and undergoing their physical. More than 90,000 fans pack Ben Hill Griffin Stadium commonly known as « The Swamp » during the fall to watch University of Florida football. The football team competes in the tough Southeast Conference. Nicknamed the Gators, the University of Florida has produced many NFL draft picks and All Americans. This college program has competed in more than 30 college bowl games and won national championships in 1996, 2006, and 2008. Emmitt Smith, one of the NFL’s greatest running backs, played his college football for the University of Florida. Wholesale NFL Jerseys Online
Taggé , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Or

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *