[JEUX VIDEO] Paris Games Week un salon pour les Gamers

L’année dernière je me suis légèrement emporté dans mes impressions du salon, et je m’étais plus ou moins promis de plus y mettre les pattes. Comme je n’ai aucune volonté (hahaha) j’y suis retourné cette année, en laissant une ultime chance au salon pour me convaincre d’en devenir un habitué. Je dois bien avouer que cette année j’ai pris une claque, que le salon n’avait absolument rien à voir avec 2014, et j’ai franchement bien pris mon pied la bas. J’ai pu jouer et découvrir des vrais previews de jeux, et je n’ai pas été refoulé à chaque entrée de stand, un vrai effort à été fait la dessus (enfin pas chez tout le monde).

pgw-2015

pgw-2015 pgw-2015

Je peux vous dire que j’y suis allé à reculons, mais je me suis dit que si je ne tentais pas l’expérience une fois de plus, je ne pourrais pas être objectif dans mes critiques. Je n’ai eu aucun problème à me faufiler à l’intérieur à partir de 17h à la soirée presse à l’aide de mon précieux sésame, mon accréditation. J’ai pu découvrir rapidement un salon bien plus grand, bien mieux repensé avec des allées bien plus larges pour faciliter la circulation. Pour une première impression j’ai été agréablement surpris. La chose miraculeuse c’est que les stands n’étaient pas privatisés comme l’année dernière, on pouvait y accéder sans aucun soucis. Seul des coins aménagés étaient mis en place pour permettre aux VIP de boire du champagne et manger des petits fours. Au moins les bornes étaient accessibles à tout le monde. Le seul qui n’a pas changé ces habitudes, enfin presque, était Playstation. Leur stand était malheureusement bouclé, inaccessible à partir de 18/19h à peu près avec l’impossibilité de tester leurs jeux après ces heures là. Avec un pauvre DJ sur la scène principale, complètement snobé par tout le monde. L’ambiance n’y étais pas ce soir là, et les gens étaient soit là pour bouffer …  ou jouer. Du coup la musique n’avait que peu d’intérêt, à vouloir trop en faire ça fait vraiment surfait.

pgw-2015 pgw-2015

Sinon je dois bien avouer que les stands en règles générales étaient magnifiques et donnaient vraiment envie de rentrer dedans explorer leurs mondes. J’ai retenus du très bons après le test de certains jeux, et j’ai vraiment hâte de mettre la main dessus. En pagaille je commencerais par Trackmania Turbo de Nadeo/Ubisoft, une véritable petite perle comme je les affectionne. La base du Try and Retry en jeux de courses. Graphiquement il déglinguais et les sensations étaient présentes, je l’attend de pied ferme. Je me suis bien marré sur Just Cause 3 qui va bientôt arriver dans nos vertes contrées, avec un grappin qui offre des possibilités énorme dans le jeu. Je pense qu’on a pas finit d’en entendre parler à sa sortie. J’ai découvert la suite non officiel de F-Zero sur le stand Nintendo avec Fast Racing Neo. Guettez sa sortie prochaine sur l’Eshop de la Wii U, vous regretteriez de passer à côté si vous étiez fan des courses futuristes de la franchise F-Zero ou Wipeout. Dark Souls 3 va tous nous mettre d’accord, il va falloir s’armer de patience pour le finir encore ce jeu. En tout cas les fans de Bloodborne vont se régaler, par ce que la frontière entre les deux licences se fait de plus en plus mince. J’ai aussi découvert Arslan sur le stand de Koch Media, et j’ai vraiment d’y rejouer qui m’a fait penser à Dragon Quest. Pour finir j’ai découvert une véritable petite perle vidéo-ludique sur le stand d’XBOX avec Cuphead ! Un jeux aux graphismes de Mickey Mania mais à la difficulté de la belle époque de l’arcade. J’en attend énormément de ce jeux, et je vais sauter dessus à sa sortie. Là ce sont les jeux qui m’ont le plus bluffés. Je ne vais pas lister tous les jeux présent au salon en test, la liste est trop longue et les sites de JV sont là pour ça et vous dire ce qu’ils en ont pensés.

pgw-2015

En revanche j’ai eu une grosse déception en testant Battleborn, je me suis ennuyé comme jamais, et le jeu est clairement loin d’être optimal dans sa conception. C’est pas beau, c’est le bordel … un jeu que je n’achèterais pas s’ils corrigent pas un minimum le tir. Dommage par ce que l’idée de plusieurs persos jouables avec des techniques diverses est bonne, mais franchement le contenu est dégueulasse, quoi qu’en dise certains sites de JV.

pgw-2015 pgw-2015 pgw-2015

Après il y a des choses qui m’échappent à la PGW. Je comprend bien évidemment qu’à la veille de Noël c’est le moment pour les éditeurs de mettre en avant leurs meilleurs licences. Mais est il nécessaire d’offrir la part belle à certains jeux sorties depuis quelques temps, ou qui sont sur le point de sortir ? Après comme je l’ai dit, la visibilité avant Noël est énorme et c’est le moment pour eux de sortir le grand jeu je le consois. Mais pourquoi les gens payent 17 euros pour venir ce jour là, faire la queue 3h pour jouer à des jeux sorties ?! je ne comprend absolument pas le raisonnement de certains. J’ai vu des queues de ouf sur Fifa, PES, Assassin’s Creed ou NBA Live ?! Çà m’échappe ça …

pgw-2015 pgw-2015 pgw-2015

Il y avait aussi des absents ce soir là à mon grand regret. J’aurais vraiment aimé découvrir Mirror Edge Catalyst, Fallout 4 et Starfox par exemple. Malheureusement aucunes infos sur ces jeux là pendant le salon et c’est bien dommage. Ce sera pour une prochaine fois, ceci dit pour Fallout l’attente n’est plus trop longue aujourd’hui.

pgw-2015 pgw-2015

Les stands de contrefaçons ont aussi envahis la porte de Versailles lors de cet événement. Tout comme le Paris Manga ou la Japan Expo, les asiatiques et leurs marchandises merdiques étaient là en masse pour vendre des merdes à la qualité douteuse et surtout sans licence. Pour les clients qui ont achetés ces daubes, sachez juste que vous êtes des receleurs aux yeux de la lois et tout autant condamnable que le vendeur lui même. Ce sont des objets fabriqués en Chine dans des usines qui ne respectent évidemment pas l’age des employés (enfant inside), qui ne payent bien sur pas la licence donc aucune récompense envers l’auteur original, et surtout qui utilisent des matériaux dangereux pour la santé tels que les phtalates ou la peinture au plomb. Dommage que la Douane ne soit pas passé une fois de plus sur un salon parisien. En espérant que les orgas vont faire le ménage de ce côté là dans les éditions à venir.

pgw-2015 pgw-2015 pgw-2015 pgw-2015

Pour moi cette année la PGW a été une vraie réussite. Je triche un peu par ce que j’y suis allé en soirée de pré ouverture, du coup moins d’attentes dans les files, et surtout un public mature en règle générale. Par ce que j’y ai fait un tour le mercredi matin, la première journée et je peux vous dire que mon ressenti n’était pas le même. La population qui se déplace au salon n’est absolument pas mon élément et reste en bonne partie indiscipliné. Les gens te bousculent, sont aigris, courent partout … crient, se braquent pour rien, tentent de choper le moindre papier comme trophée… pas pour moi cette ambiance de merde. Mais le salon n’est malheureusement pas responsable du public. Pour finir, le salon est grand, beau, diversifié et ils offrent des occasions uniques de tests en avant première de jeux pas encore sortis. Un événement à la hauteur de ce que l’on pouvait attendre en France, et vivement l’année prochaine.

Taggé , , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Or

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *